Rassemblement Contre La Délinquance Routière Et En Hommage Aux Victimes 16 Mai 2015

Rassemblement National Des Victimes Et Familles De Victimes De Délinquance Routière

 

16 Mai 2015 PARIS 

 

Face à des chauffards qui cumulent parfois imprudences et délits, un collectif de familles
milite pour une sévérité accrue de la justice. Plaidoyer pour un “homicide volontaire” routier
Cet après-midi encore, des familles endeuillées défileront à Paris. Sur leurs poitrines, les visages
de leurs proches, fauchés sur la route. 
Morts sur les routes :
ils voudraient durcir la loi

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd'hui 16 mai est pour nous une date symbolique car c'est le 16 mai 2009 qu'à eu lieu notre 1ère marche.  Cela fait donc 7 ans que nous marchons contre la délinquance routière et que nous rendons hommage à nos victimes ,7 ans que nous nous battons avec parfois des envies de tout lâcher. Nous nous sommes battus pour qu' une journée spécifique en hommage aux victimes de la route soit créé au printemps mais comme vous le savez, elle nous a été refusées. Par conséquent nous Continuerons de la célébrer le 16 mai.

 L’année dernière pour ceux qui étaient là, nous vous avions parlé du danger que représente la reforme pénale que Christiane taubira veut mettre en place. Nous sommes allés devant l’assemblée nationale pour contester cette réforme. Nous avions convié,  toutes les  associations de victimes à venir nous rejoindre et malgré cela, nous n’étions que deux associations et une dizaine de personnes. Pas assez nombreux pour nous faire entendre.

Nous tenons à rappeler que malgré les très nombreux courriers envoyés à la garde des sceaux ainsi qu’au gouvernement nous n’avons jamais eu de réponses. Nos demandes de rendez-vous ont toutes été mises au panier. Nous ressentons un immense mépris de la part de nos dirigeants envers les victimes et ceux qui se battent quotidiennement, confrontés à la dure réalité.

Nous avons relancé les parlementaires concernant les propositions de loi pour que la loi change, pour que l’homicide involontaire avec circonstances aggravantes, devienne volontaire. Nous attendons leurs réponses, mais il est de plus en plus difficile de se faire entendre. Leur but étant que notre combat s'essouffle, mais ce n'est pas pour demain.

Nous avons également écrit à la justice européenne qui nous a répondu que chaque pays est libre de sa propre justice, mais quand cette justice mets en danger la vie d’autrui que devons-nous faire ?

Nous sommes de plus en plus en colère face à des décisions de justice, qui n’a que le mot justice. Nous savons que la garde des sceaux veut que la contrainte pénale soit  appliquée à tous ces criminels de la route, en oubliant qu’une voiture peut devenir une arme et tuer.

 

Suite à la lettre ouverte écrite à Mme la garde des sceaux, envoyée et diffusée partout, nous avons été contactés par le député Dominique Raimbourg, qui est le rapporteur cette réforme pénale. Celui-ci souhaite nous rencontrer pour parler de tout ce que nous dénonçons dans cette lettre. Le rendez-vous et pris et  croyez nous nous irons avec des preuves concrètes, car il y a un moment faut savoir dire stop.

Nous remercions tous ceux qui nous suivent depuis le début. Certains ne nous suivent plus car la vie est  ainsi faite mais si nous avons pu leur tenir la main un moment nous pouvons en être dignes. Hélas, de nouveaux visages apparaissent. Il n’y aura jamais de mots assez forts pour crier ce que nous ressentons, mais tant que nous serons debout ,nos enfants, amis, famille, ne seront pas de simples statistiques, de simples faits divers. Nous continuerons de dénoncer ce système judiciaire qui donne de plus en plus de droit aux auteurs et de moins en moins aux victimes. Nous continuerons d'aider du mieux que nous pourrons les victimes et les familles.

Nous profitons de ce rassemblement pour demander si il y a des  personnes qui seraient en mesure de nous conseiller de bon avocats spécialisés en droit pénal de préférence,  car nous souhaitons mettre en place un réseau d'avocats pour venir en aide aux victimes qui nous en demande de plus en plus souvent.  Nous rappelons également que les personnes qui souhaitent s'investir et apporter leurs idées à l association peuvent le faire et se faire connaître. Nous ne serons pas de trop pour nous faire entendre.

Merci aux associations présentes de s’être deplacées ce jour

Nous allons donc débuter notre marché en direction de l'assemblée nationale.

.



Les réactions

Avatar Joëlle PERRIN

Félicitations pour votre courageux et magnifique combat. Vous pouvez, je pense, vous mettre en rapport avec l'Insitut Pour la Justice, qui agit, lui aussi, pour la défense des victimes de tous les crimes impunis grâce à Taubira : www.institutpourlajustice.com. Mais, sans doute connaissez-vous déjà ? En vous alliant avec eux, peut-être auriez-vous davantage de poids face au gouvernement et aux élus ?

Le 20-05-2015 à 14:39:05

Réagir


CAPTCHA