Réponse De La Mairie De Paris

Réponse de la #mairiedeparis 

4 recommandés envoyés sans réponse pour enfin recevoir la réponse par mail suite à un message envoyé par mail !

Refus catégorique par peur de créer un précèdent. Merci Mme le Maire. Nous avons compris depuis longtemps que les victimes de la route n était pas considérées comme des victimes à part entière. Ce sont que des personnes qui ont trouvés la mort dans un banal accident où le responsable est "LA FAUTE À PAS DE CHANCE". " Les accidents de la route, il y en a tellement", vous diront les juges. Seulement nous, nous n acceptons plus ces raisonnements archaïques. Personne ignore aujourd'hui les risques qu' on encoure et que l on fait encourir aux autres dès qu' on est au volant d un véhicule.

Madame, 

La Maire de Paris sait que vous êtes très impliqués dans la lutte contre l'insécurité routière. 
Elle soutient votre combat auquel elle est sensible et souhaite, pour sa part, que notre collectivité maintienne ses efforts pour contribuer, à son niveau, à enrayer les comportements dangereux trop souvent responsables de nombreux accidents.

La marche silencieuse que vous organisez chaque année dans notre ville vous amène à solliciter l'apposition d'une plaque commémorative sur le parcours emprunté. 
Nous apportons notre soutien à cette marche et comprenons bien le sens de votre demande.

Néanmoins, et sans remettre en question l'action honorable que vous menez, nous devons vous préciser que nous ne pouvons accéder à votre souhait pour des raisons essentielles de bonne gestion de l'espace public parisien.

Dans notre ville, et plus généralement dans toute la France, il existe de très nombreuses associations susceptibles d'organiser des évènements, tel celui du collectif que vous représentez, et de formuler le même type de demande. 
Paris est une ville dense et la question de l'encombrement de l'espace public doit être examinée avec le plus grand soin. 
C'est pourquoi nous avons mis en place des règles strictes en la matière auxquelles nous ne souhaitons pas déroger, sous peine de créer un précédent.

Nous pensons être assurés de votre compréhension.

Cordialement,

LE CABINET DE LA MAIRE DE PARIS

 

 

 

courrier envoyé à Mmme Le Maire:

 

 Madame le maire 

Nous représentons une association nationale de défense de victimes de délinquance routière. Nous nous battons depuis 2009 pour une reconnaissance des victimes et des familles de victimes. 

Il y a quelques mois, j’avais envoyé un courrier à l’attention de Mr le Maire, votre prédécesseur. Nous avons eu comme réponse de « prendre contact avec Mme Bordey » qui ne nous a jamais répondu.
Le 16 mai 2015 sera pour nous une date symbolique car c’est le 16 mai 2009 qu’a eu lieu notre premier rassemblement à Paris, en hommage aux victimes de la route.
Depuis cette date, nous revenons chaque année dans votre ville, le samedi précédent ou suivant le 16 mai, avec pas moins de 250 personnes venues de toute la France et de Belgique, pour effectuer notre rassemblement et notre marche en hommage à nos proches, en empruntant toujours le même parcours que je vous prie, Mme le Maire, de bien vouloir trouver ci-joint.
Lors de cette marche, la difficulté pour nous est de trouver un endroit pour y déposer nos fleurs et tout autre symbole dans le respect et la dignité, sans que ces objets soient enlevés ou piétinés quelques heures plus tard. Actuellement, nous les déposons sur la place Edouard Herriot, près de l’Assemblée Nationale car nous n’avons pas d’autre endroit.
Comme je vous le disais plus haut, le 16 mai 2015 sera pour notre association une date symbolique et à cette occasion, nous aurions souhaité la mise en place d’une plaque commémorative ou tout autre support à un endroit précis et plus officiel de notre parcours. Ainsi, la ville de Paris aurait un lieu de recueillement où les familles de victimes pourraient venir, une superbe reconnaissance et peut-être un apaisement pour toutes ces familles, car les accidents mortels dus aux comportements dangereux sont beaucoup trop banalisés par les pouvoirs publics et le système judiciaire. 
Je viens, Mme le Maire, par ce courrier, solliciter un rendez-vous afin de porter ce projet et de vous présenter notre association.
Par ailleurs, nous avons noté que dans beaucoup de villes européennes, des statues, des plaques commémoratives ont été installées.
Je me tiens à votre disposition en espérant, Mme le Maire, que vous serez attentive à notre demande, aux noms de nos enfants, amis, familles tués trop souvent dans l’indifférence.
Avec mes respectueux hommages, je vous prie d’agréer, Mme le Maire, mes respectueux hommages.

 



Ajouté le 22/04/2015 par association collectif justice victimes route - 0 réaction Actions

Réagir


CAPTCHA