Opposition à La Mission Parlementaire Visant à La Transformation Des Délits Routiers En Simple Amende

Ce courrier s'adresse à tous les parlementaires qui proposent de transformer des délits routiers en simples contraventions.

(MERCI A TOUS CEUX QUI L'ENVERRONT A LEURS DEPUTES DE REGION)

Mesdames, Messieurs les députés,

Pendant que le nombre de morts sur les routes repart à la hausse,
- la délinquance routière et les délits de fuite sont en augmentation,
- la justice continue de considérer les accidents de de la route comme de       simples faits divers, ignorant les victimes et les familles de victimes de     délinquance routière,
- des familles endeuillées pleurent tous les jours leurs proches,

Vous.... oui, vous, certains parlementaires, n'avez pas d'autre idée, pour alléger le travail des forces de l'ordre et des magistrats, que de transformer certains délits routiers, et pas des moindres, comme l'alcool au volant ou la conduite sans permis, en simples contraventions.
On nous explique que la route et la 1ère cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 24 ans et que c'est inacceptable. Pendant ce temps-là, en faisant de telles propositions, vous banalisez la conduite en état d'ivresse ou sans permis. Tout cela dans le but d'alléger les procédures. Comme si la réforme pénale de Mme Taubira, en faveur des auteurs, qui comprend la mise en place de la contrainte pénale pour les délits routiers, ne suffisait pas, vous enfoncez le clou avec cette proposition. 
Mais où est votre lutte contre l'insécurité routière ?

En faisant de telles propositions aussi simplistes, dirigées toujours en faveur des auteurs et jamais des victimes, pensez-vous au mal que vous faites aux personnes qui ont déjà payé le prix fort par la perte d'un être cher ?
Quel message allons-nous faire passer auprès des jeunes lors des journées de prévention ? Qu'en cas de conduite en état alcoolique ou sans permis de conduire, ils risquent simplement une amende? Comment les prochaines victimes et les familles de victimes vont comprendre, qu'avant le drame, l'auteur avait déjà fait l'objet d'une simple amende pour conduite en état d'ivresse et que les pouvoirs publics n'ont rien fait pour éviter l'irréparable?
Nous nous posons beaucoup de questions.
Si cette proposition était adoptée, certes, le travail de la police et des magistrats serait allégé, mais au prix de futures victimes. 
Certains pays européens mettent en place des sanctions plus fermes, jusqu'au reclassement de certains homicides involontaires en VOLONTAIRE, ce que nous réclamons également, car ce sont des vies humaines qui sont anéanties du jour au lendemain par des comportements irresponsables qui doivent être sanctionnés sans complaisance.

En espérant que ce courrier retiendra toute votre attention,
Veuillez agréer Messieurs et Mesdames les députés nos plus profonds respects.

 

 

 

REPONSE DU DEPUTE :

 

 

Bonjour,

 
Merci pour ces éléments.
 
A ce jour ce projet n'est pas d'actualité. Si jamais il le devenait, je vous proposerais de vous rencontrer.
 
Cordialement
 
Dominique Raimbourg
Député
 
Nous pouvons vous affirmer que nous restons vigilents et que nous surveillons mais merci à tous ceux qui ont écrit 

 



Les réactions

Avatar Ana Folituu

Ce serait trop facile...... !!!!!!!!!!!

Le 10-11-2014 à 21:38:11

Réagir


CAPTCHA