Accident mortel à Damery (80): Le conducteur est un multirécidiviste

comprenez bien que nous nous battons contre ce genre de criminel, n'attendez pas d'être concernés hélas...battez vous avec nous  adhérer au collectif  parler en autour de vous  mais une chose est sure nous devons se mobiliser et ne rien lâcher car ça n'arrive pas qu'aux autres....un jour les autres c'est nous!!vous!!!!!

 

 

 

 

Une collision frontale a fait cinq blessés graves dont un bébé, et un mort dimanche 13 avril, au soir. L’un des conducteurs aurait bu avant de prendre la route.

L’accident survenu dimanche 13 avril vers 18 heures sur la D34 entre Roye et Damery a été d’une grande violence. En témoignent les débris des deux voitures éparpillés dans les champs bordant la route, mais surtout le bilan dramatique : un mort et cinq blessés graves, dont une fillette de 18 mois.

Les deux véhicules se sont percutés frontalement sans raison apparente, avec dans chaque véhicule trois personnes.

La première voiture, une Peugeot, roulant en direction de Roye, avait à son bord une femme de 28 ans passagère à l’arrière, le conducteur qui est un habitant de Chaulnes de 37 ans et le passager avant, décédé lors du choc, un Royen de 33 ans.

Le conducteur déjà condamné

La Peugeot aurait fait une embardée, venant emboutir la Clio arrivant en face. Dans ce dernier véhicule, se trouvaient un couple de 27 ans et leur fille de 18 mois, originaires de Rosières-en-Santerre.

Parmi les survivants, tous ont été héliportés vers l’hôpital d’Amiens Nord, où ils sont encore hospitalisés. Les pronostics vitaux de l’enfant et de ses parents ne seraient pas engagés. Selon le parquet, ils devraient sortir rapidement de l’hôpital.

Seule la santé du conducteur de la Peugeot serait encore très instable.

Si les circonstances de l’accident sont encore floues, il semble que le conducteur de la première voiture n’était pas en état de conduire, dixit le procureur de la République :« D’après les premiers examens, il avait bu, mais d’autres analyses doivent le confirmer. »Son identité n’a pas été communiquée, mais il est connu des services de gendarmerie. Son casier judiciaire porte plusieurs mentions, dont celle d’homicide involontaire. « Certainement dans un accident de la route déjà, » d’après le procureur.

Son passager avant, décédé dans l’accident, avait lui aussi déjà eu affaire à la justice. Il portait un bracelet électronique et purgeait une peine pour violence sur mineur, d’après le parquet.

COURRIER PICARD



Réagir


CAPTCHA