Madame la garde des sceaux Taubira

Madame la garde des sceaux

Je suis effarée d’apprendre que vous vouliez dépénaliser les délits routiers…
Je suis effarée que par ce message vous ouvrez grand les portes à tous ces chauffards en puissance qui viendront encore endeuiller des familles entières …
Qui viendront encore laisser des séquelles physiques irréversibles pour ceux qui y survivront…
Je suis effarée qu’aux noms des droits de l’homme nous nous préoccupions bien trop souvent du ressenti des auteurs……
Je suis effarée que les victimes et familles de victimes soient ignorées et bafoués par cette justice indigne …
Je suis effarée que personne ne se préoccupe d’a appliquer les textes de lois….
Je suis effarée de l’image que vous donner de la justice française déjà réputée comme laxiste……
Pensez vous au moins durant une seconde ce que peuvent ressentir les victimes et familles de victimes…..
Pensez-vous à ces familles dont la plupart n’ont plus leurs enfants à serrer dans les bras à cause d’un criminel de la route
Je suis effarée il est vrai que cela soit devenu un simple faits divers pour la plupart d’entre vous qui nous gouvernez…
Dois-je vous rappeler qu’un homicide reste un homicide quel que ce soit l’arme utilisée……
Dois-je vous rappeler toutes ces décisions honteuses de justice des victimes de la route
Dois je vous rappeler que nous vous avions demandé un rendez vous depuis le mois de septembre et que depuis votre courrier reçu au mois de novembre ou vous nous précisiez que vous nous donnerez une réponse à notre demande 
Hors nous sommes encore dans l’attente de votre réponse….
Dois je vous rappeler que vous êtes sensées protéger les citoyens et non les auteurs sous pretexte que……
Faut’ il aller en haut d’une grue pour être entendus.
Si c’est le cas ne vous en faites pas nous trouverons un moyens de mettre un terme à cette indifférence …à ce mépris des institutions….concernant les victimes et familles de victimes de la route

 



Les réactions

Avatar René KIRSCH

Je sais ce qu'est un accident de la route parce que j'en ai subit un : J'en ai été l'auteur et la victime, et j'en souffre encore, 45 ans plus tard. C'est un crime, même personnel, et j'en accepte la sanction. Qu'un chauffard qui a tué soit puni "avec sursis" est monstrueux : Le législateur et le juge pourraient punir ce chauffard/criminel comme ont été punis les collaborateurs alsaciens et mosellans après la 2ème guerre : interdiction de séjour en Alsace/Lorraine : donc, dans le cas présent : interdiction de séjour à proximité des parents de la victime - La "proximité" restant à définir. Et cela, pour éviter "la double peine" des parents qui côtoient l'assassin de leur enfant, ce qui est l'horreur de l' HORREUR ! R.K.

Le 27-03-2014 à 09:46:45

Réagir


CAPTCHA